Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
MENU

Radio Kaboul

Hommage aux compositeurs afghans

Radio Kaboul : un hommage rendu par Ustad Mahwash et quelques musiciens en exil aux compositeurs disparus en Afghanistan.

Pour sauver l’image de ceux qui avaient contribué à faire de Kaboul un lieu vivant où les aller venues entre l’Inde, l’Iran, l’Asie Centrale, s’exprimaient dans une multitude de genres musicaux, Ibrahim Nassim s’est glissé dans les locaux de Radio Kaboul, détruits par la guerre et l’intolérance des talibans et, ayant collecté ces visages amis de musiciens maintenant interdits, s’est enfuit de son pays, avec leurs photos cousues dans la doublure de son manteau, et leurs compositions gravées dans sa mémoire.
Radio Kaboul est un hommage rendu par quelques grands musiciens en exil à d’autres musiciens, tous morts, à l’exception de Hossein Arman et Mahwash présents dans ce disque. Ces faiseurs d’émotions avec lesquels ils avaient joué ou desquels ils avaient appris la musique : musiciens populaires anonymes accompagnant les moments importants de la vie ou grands compositeurs ayant tissé des pièces d’un extrême raffinement pour véhiculer des textes mystiques, ils avaient envie de tous les nommer.
Pour ce disque, ceux qui vivaient aux quatre coins du monde, se sont à nouveau réunis et, avec émotion, ont évoqué musicalement ces doux moments du passé en y glissant quelque chose de leur toute nouvelle expérience musicale acquise dans leur pays d’accueil, faisant encore la preuve que la qualité intangible de la musique permet à la mémoire de passer les frontières, se glisser dans le coeur en se moquant des interdits et en imposant constamment sa dynamique créative et sa victoire sur l’obscurantisme.

Distribution :

Hossein Arman : harmonium
Khaled Arman : rubâb, tanbur, delrubâ, arrangements
Ghulam Nejrawi : zerbaghali
Fawad Taheri : violon
Henri Tournier : flûte bansuri
Prabhu Edouard : tabla, dhol

Conception et réalisation : Martina A. Catella

La presse en parle
  • Mahwash et l'Ensemble Kaboul

    « Ce concert est un miracle. En exil californien depuis de trop longues années pour les raisons que l'on devine, Mahwash est la plus grande et belle voix de l'Afghanistan contemporain. Elle est ici l'invitée de l'Ensemble Kaboul, véritable conservatoire afghan, en exil lui aussi, fondé à Genève et dirigé par Hossein Arman et son fils Khaled. Ensemble, ils ont enregistré un admirable album, « Radio Kaboul » (Accords Croisés), qui témoigne de la beauté des musiques et des chants que les fondamentalistes musulmans ont tenté d'éradiquer... »

  • Radio Kaboul, hommage aux compositeurs afghans

    « La précision de la prise de son et de la production, le raffinement et la diversité des pièces interprétées et surtout la voix chaude, valeureuse et sensible de Mahwash font de ce disque une réussite d'autant plus complète que nulle part ses interprètes ne prennent la pose (parfois si agaçante) de l'héritage trop savant et précieux pour se laisser aller aux simples plaisirs sensuels de la musique. »
    Bertrand Dicale

CD - AC 100 - 2003
Harmonia Mundi

Acheter