Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
MENU

Houria Aïchi

Ali Javan
Algérie

CHANTS COURTOIS DE L'AURES

Cinq ans après son album Chants mystiques d’Algérie, Houria Aïchi reprend son exploration des patrimoines mal connus des traditions d’Algérie. Utilisant toujours les outils de son premier métier, la sociologie, pour guider et tamiser son collectage dans la mémoire collective, elle poursuit le noble projet de porter au jour et de magnifier la culture en danger de l’Aurès.

Chants courtois de l’Aurès fait découvrir dix chants de l’amour des hommes pour des femmes, dont la singularité est d’être explicites. Il ne s’agit pas d’un idéal éthéré de femme symbolique aimée comme la rosée songe à la fleur, mais de Zina, de Fatma, de Louisa, de Dalila, de femmes de chair et de vie.

Ces chants disent la jubilation du sentiment, du désir, de l’attirance des corps. Certes, on y entend la douleur de l’absence, le manque de la femme aimée, mais il ne s’agit pas d’une poésie des amours malheureuses ou de la déploration du deuil amoureux. « Ce répertoire est joyeux, ne se prend pas la tête entre les mains pour pleurer. Il s’agit du bonheur amoureux, du bonheur d’aimer une femme. »


Distribution : 

Houria Aïchi : Voix 

Mohamed Abdennour : mandole, oud, choeurs

Ali Bensadoun: flûtes, percussions, choeurs

Adhil Mirghani : percussions, choeurs

Taoufik Mimouni : cliaviers, choeurs

La presse en parle
  • Le monde des musiques du monde

    " De la Méditerranée au Sahara, de l’Aurès à la Kabylie, Houria impose ainsi, avec force et sérénité, l’image d’une Algérie femme, belle et fière. "

    Les Inrocks
Discographie sélective
  • /uploads/catalogue/f66a2e7f33b0055b6d388576eca12c10.jpg
  • /uploads/catalogue/ad211aba35ca2d73850d2eb1a14595e0.jpg
Prochaines dates
Me tenir au courant des prochaines dates de concert